Accueil

Emelyne (17 ans): «Même à l’école, il n’y a plus autant de joie de vivre»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’objet du manque : les tickets de spectacles et de cinéma

« Comme je suis en option artistique, on allait voir beaucoup spectacles. J’adore aussi le cinéma, j’y vais au minimum deux fois par semaine, souvent plus. Aujourd’hui, on ne peut même plus aller boire un verre en ville. Même à l’école, il n’y a plus autant de joie de vivre. On ne voit plus le sourire des gens. J’ai l’impression que le covid nous vole un bout de notre jeunesse même s’il nous reste encore un peu de liberté : on fait des balades à vélo, on se voit un peu à l’école, on fait des visios entre nous. Avec mes parents, on discute parfois de leur jeunesse. Je me dis que je n’aurais peut-être pas autant de trucs à raconter à mes enfants. J’ai toujours voulu faire un festival de musique par exemple et je n’ai pas encore pu le faire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs