Accueil Société

Les forces spéciales de l’armée ont intégré leurs trois premières femmes

Après une formation d’un an comprenant un stage sur le terrain au Niger, ces pionnières vont pouvoir partir en opérations au sein de la DDC, une nouvelle capacité au sein des forces spéciales. La ministre de la Défense est venue leur rendre visite ce vendredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Elles sont trois, âgées entre 27 et 31 ans. En cette fin de matinée hivernale, elles descendent de leur chambre de la caserne d’Heverlee où elles ont troqué leur uniforme kaki contre une tenue de sport un peu plus confortable. Ces trois jeunes femmes sont des pionnières. Après une longue et difficile année de formation, elles sont les premières à intégrer la DDC, la « deep development capacity », du groupe des forces spéciales (SFG) de l’armée belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs