Accueil Économie

L’économie belge évite la rechute au quatrième trimestre

Les conjoncturistes tablaient sur un recul du PIB entre octobre et décembre. Surprise : il affiche une (faible) croissance. Sur l’ensemble de 2020, l’activité en volume s’est contractée de 6,2 %.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

L’Institut des comptes nationaux (ICN) a publié ce vendredi la première estimation, dite « flash », du PIB au quatrième trimestre de 2020. Surprise : l’activité, en volume, est légèrement supérieure (+ 0,2 %) à son niveau du trimestre précédent, alors qu’un recul était attendu par la majorité des conjoncturistes en raison du second confinement.

Ainsi, la Banque nationale (BNB), en se basant sur ses modèles de prévision instantanée (nowcasting), tablait sur un repli de 1 % du PIB (hors inflation) ; et l’Ires, l’institution de prévision de l’UCLouvain, de 3 %.

Il faut certes prendre cette estimation avec prudence. Les données, notamment administratives, sont quasiment inexistantes pour le mois de décembre ; et « les chiffres de croissance sont empreints d’une incertitude plus grande que ce n’est habituellement le cas », précise la BNB.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs