Accueil Société Régions Bruxelles

Taxe kilométrique: 27 camions de Bruxelles-Propreté à l’arrêt

Depuis le 1er avril, une nouvelle taxe kilométrique est d’application en Belgique pour tous les camions. Les véhicules de Bruxelles-Propreté n’échappent pas à la règle mais le système de boîtier est défectueux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le système de la nouvelle taxe kilométrique est défectueux pour une série de camion de Bruxelles-Propreté. Au total, ce sont 27 camions qui sont bloqués par ce problème. « 27 camions sont bloqués depuis vendredi car le système de boîtier ne fonctionne pas. De ce fait, ils ne peuvent pas rouler sous peine que le chauffeur prenne une amende de 1.000 euros. Cela fait près de 75 agents qui sont là mais qui ne peuvent pas bouger », commente Rudy Janssens, délégué syndical à la CGSP.

Du côté de l’agence Bruxelles-Propreté, on nous confirme qu’une vingtaine de camions dispose du système défectueux. « Ce sont une vingtaine de véhicules sur 400 dont dispose Bruxelles-Propreté. Dès que nous constatons le problème, nous le signalons à la société qui a remporté le marché public pour installer ce système de taxe kilométrique. Nous signalons le type de problème technique et la plaque du véhicule », réagit Etienne Cornesse, porte-parole de Bruxelles-Propreté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Schaerbeek: une deuxième plainte déposée contre un échevin, il s’exprime

L’échevin de Schaerbeek Michel De Herde s’est exprimé via un communiqué, suite à la deuxième plainte qui a été déposée pour des infractions de nature sexuelle à son encontre. Il confirme ne pas avoir reçu une quelconque convocation judiciaire ou policière, et donc être « dans l’impossibilité de commenter les faits ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs