Manifestations contre les mesures anti-covid: 300 arrestations à Bruxelles (photos et vidéo)

La police de Bruxelles procède à des arrestations lors d’une manifestation contre les mesures anti-coronavirus, aux abords de la gare Centrale.
La police de Bruxelles procède à des arrestations lors d’une manifestation contre les mesures anti-coronavirus, aux abords de la gare Centrale. - Reuters

Des centaine de personnes se sont rendues dimanche midi à Bruxelles malgré l’interdiction des deux manifestations s’opposant aux mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus. La police est présente en grand nombre dans les gares du Nord et Centrale et a déjà arrêté environ 300 manifestants, dont beaucoup de supporters de footbal.

La police de Bruxelles procède à des arrestations lors d’une manifestation contre les mesures anti-coronavirus, aux abords de la gare Centrale.
La police de Bruxelles procède à des arrestations lors d’une manifestation contre les mesures anti-coronavirus, aux abords de la gare Centrale. - Reuters

Arrestation dès la descente du train

Le déploiement autour de la gare Centrale et au Mont des Arts est important. Des centaines de policiers anti-émeutes et des dizaines de combis y sont stationnés. Les manifestants présents ont été encerclés par un large périmètre et ont ainsi pu être maintenus ensemble.

La police bruxelloise était très visible et présente en nombre près de la gare centrale de Bruxelles pour y empêcher le rassemblement de personnes opposées aux mesures de lutte contre le coronavirus.
La police bruxelloise était très visible et présente en nombre près de la gare centrale de Bruxelles pour y empêcher le rassemblement de personnes opposées aux mesures de lutte contre le coronavirus. - Reuters
La police bruxelloise était très visible et présente en nombre près de la gare centrale de Bruxelles pour y empêcher le rassemblement de personnes opposées aux mesures de lutte contre le coronavirus.
La police bruxelloise était très visible et présente en nombre près de la gare centrale de Bruxelles pour y empêcher le rassemblement de personnes opposées aux mesures de lutte contre le coronavirus. - EPA

Plusieurs manifestants ont scandé qu’ils voulaient retrouver leur liberté. Dans les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Centrale, la police était présente dès le début pour contrôler ou arrêter immédiatement les personnes qui descendaient du train. Parmi eux se trouvaient beaucoup de supporters de football, confirme la police.

Dimanche dernier, une manifestation contre la justice de classe avait été interdite au Mont des Arts à Bruxelles mais de nombreuses personnes s’y étaient tout de même présentées. Le rassemblement avait été toléré par la police mais avait ensuite dégénéré, donnant lieu à de nombreuses arrestations.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous