Accueil Société

La commune d’Attert interdit le glyphosate, dans la foulée du Luxembourg voisin

Le Grand-Duché interdit tout usage de glyphosate depuis ce 1er janvier, une « première » dans l’Union européenne. Le conseil communal d’Attert, commune frontalière, a décidé ce vendredi de l’interdire aussi, en « première » belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Depuis un mois, le Luxembourg est devenu le premier pays de l’Union européenne à avoir banni le glyphosate de son territoire, sans exception. Cela concerne les particuliers mais aussi les agriculteurs, les viticulteurs et les maraîchers. Cette décision faisait partie de l’accord gouvernemental de fin 2018, le Luxembourg anticipant la date butoir fixée par l’Union européenne au 15 décembre 2022, où il faudra faire un choix définitif d’interdiction ou prolonger encore l’autorisation d’usage.

Dans la commune frontalière d’Attert, le conseil communal unanime a décidé ce vendredi soir de bannir ce produit de son territoire, devenant ainsi la première commune wallonne à agir de la sorte. Une décision qui est liée à l’interdiction voisine, mais pas uniquement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs