Accueil L’instant techno

Plus d’une commune sur quatre a un site web mal sécurisé

Une enquête d’un cabinet de conseil actif dans le risque numérique sur plus de 15.000 sites web belges est publiée ce lundi. Les mauvais élèves ne sont pas forcément ceux auxquels on aurait pu penser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Plus d’un site web belge sur cinq est mal sécurisé. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par BDO, un cabinet de conseil international. Plus de 15.000 sites ont été évalués par BDO selon différents critères.

De façon assez surprenante, selon cette enquête, ce sont les sites des pouvoirs publics locaux qui sont les moins bien lotis puisque 28 % des pages web des administrations communales et des zones de police locales ont échoué à un ou plusieurs stress-tests de BDO.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marlier Jacques, lundi 8 février 2021, 1:40

    Si je comprends bien, M. Fr. Rasic "affirme que 60% des communes wallonnes disposent de sites très sécurisés", alors que "plus d’un site web belge sur cinq est mal sécurisé [...] (selon) une étude réalisée par BDO". M. Fr. Rasic serait-il donc encore plus pessimiste que BDO?? (20% mal protégés pour BDO contre 40% mal protégés pour M. Fr. Rasic...)

Aussi en L’instant techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs