Tensions entre experts et politiques: « Ils ont un devoir de réserve », insiste Georges-Louis Bouchez

Tensions entre experts et politiques: « Ils ont un devoir de réserve », insiste Georges-Louis Bouchez

Entre le 25 et le 31 janvier, près de 114 personnes contaminées par le Sars-Cov-2 ont été admises en moyenne chaque jour à l’hôpital en Belgique, ce qui représente une diminution de 16% par rapport à la période de sept jours précédentes, selon les chiffres du bulletin épidémiologique quotidien de l’Institut de santé publique Sciensano publiés lundi.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus s’élève quant à lui à 2.259 par jour sur la période du 22 au 28 janvier, en hausse de 10% par rapport à la semaine précédente.

Alors que les questions sur les vaccins prennnent beaucoup d’importance ces derniers jours, Georges-Louis Bouchez s’est prononcé sur la stratégie belge. « En matière de phase 2, pour les personnes qui ne sont ni en maison de repos, ni en hopital, nous n’avons toujours pas une stratégie affinée ». L’objectif de la Belgique est de vacciner 70 % de la population à l’été 2021. « La solution, c’est le vaccin », martèle le président du MR.

La semaine dernière, une certaine tension était palpable entre experts et politiques. « Quand les experts se prononcent, ils doivent faire preuve de loyauté par rapport à la décision politique », tonne-t-il. Epinglant principalement Marc Van Ranst, Bouchez estime que « s’ils sont payés par le gouvernement pour le conseiller, ils ont un devoir de réserve ».

Un Comité de concertation est prévu ce vendredi, la réouverture des métiers de contact sera notamment sur la table. « La trajectoire rend l’ouverture des métiers de contact le 13 février envisageable. Il faudra qu’on me démontre pourquoi on ne ferait pas cette ouverture ». Le président du MR attend donc une étude, mais il doute que les données du tracing permettent d’arriver à des conclusions à ce niveau, car elles ne seraient pas existantes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous