Les expos à ne pas manquer d’ici fin février

Jusqu’au dimanche 14 février

Stefan De Jaeger, jusqu’au 13 février au Salon d’art (Saint-Gilles)

Les peintures déjantées d’un peintre bruxellois qu’on avait perdu de vue mais qui remonte au créneau. Le plaisir de l’œil et plus que ça : l’expo fait encore l’effet d’un printemps précoce, impétueux, hardi !

« L’humanité absolue », jusqu’au 14 février à la Cité Miroir (Liège)

Giacometti, l’humanité au bout des doigts : utilisant le vaste et lumineux espace de l’ancienne piscine de la Sauvenière, l’exposition présente une reconstitution de l’atelier de l’artiste, 35 sculptures en bronze et une cinquantaine de lithographies.

Jusqu’au dimanche 21 février

« Quizás Quizás », jusqu’au 20 février à la Rossicontemporary (Uccle)

Bert Danckaert et John Van Oers révèlent de concert la poésie ordinaire de La Havane : une première exposition commune très réussie.

Jean Pierre Müller, jusqu’au 20 février aux Drapiers (Liège)

Complexité du monde et polysémie humaine : ce plasticien belge de renommée internationale débute l’année par une grande exposition solo, sa première en Belgique depuis neuf ans !

« Panorama », jusqu’au 21 février à la Centrale (Bruxelles)

Xavier Noiret-Thomé et Henk Visch exposent en duo : un parcours passionnant, surprenant, enthousiasmant entre peintures et sculptures.

« Vu.e de dos », jusqu’au 21 février au Delta (Namur)

Quand le visage se masque, le dos dévoile sa face cachée : un parcours remarquable permet de découvrir une multitude de portraits vus de dos, bien plus parlants que tous les selfies du monde.

Jusqu’au dimanche 28 février

« Young Belgium », jusqu’au 27 février à la Patinoire royale (Saint-Gilles)

Tous actifs en Belgique, six jeunes artistes déploient leur vision du monde : plongée dans l’inexprimable à travers une grande cohérence d’expressions.

« The american dream factory », jusqu’au 28 février à la Boverie (Liège)

Dans le grand magasin de l’art d’Andy Warhol. L’icône du pop art a tout digéré des rêves et des crimes de l’Amérique du XXe siècle : invitation à consommer son art de la contre-culture sans modération.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous