Bruxelles: sécurité renforcée au parc du Cinquantenaire après quatre tentatives d’agression sexuelle en deux ans

Bruxelles: sécurité renforcée au parc du Cinquantenaire après quatre tentatives d’agression sexuelle en deux ans
Pierre-Yves Thienpont

La sécurité dans le parc du Cinquantenaire a été renforcée à la suite de l’agression sexuelle subie par une femme il y a quelques jours, a annoncé lundi le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close (PS), et celui d’Etterbeek, Vincent de Wolf (MR).

« Il n’est pas possible que les femmes ressentent un sentiment d’insécurité en plein milieu de la capitale. Nous encourageons les personnes à rapporter les faits en portant plainte. La perception des femmes de l’espace public est au centre de notre plan zonal de sécurité et de notre ville, c’est dans cette logique que les services de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles et de la zone Montgomery collaboreront avec l’IBGE, gestionnaire du parc », déclarent les deux bourgmestres.

Ceux-ci demanderont également un audit technique préventif du parc du Cinquantenaire afin d’installer, par exemple, des éclairages supplémentaires.

Les services de police ont connaissance de quatre tentatives d’agression sexuelle en deux ans dans ce parc, et y assurent des présences régulières. Les autorités communales rappellent néanmoins l’importance de signaler les faits de violences sexuelles, non seulement pour pouvoir orienter les recherches mais aussi pour permettre à la victime d’accéder aux soins nécessaires.

« Les centres de prise en charge des violences sexuelles sont des structures adaptées qui offrent des soins médicaux, un suivi psychologique et la possibilité de déposer plainte à la police sur place, tout ceci avec du personnel spécialisé », ont-elles insisté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous