Accueil Monde France

Obéissance civile: le poids de l’exemple

En France, l’appel à rouvrir les restaurants en bravant les consignes sanitaires a fait flop. Mais dans les rares établissements ouverts clandestinement, on a parfois trouvé d’étonnants clients.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

L’appel avait été relayé sur les réseaux sociaux. Ce 1er février, on allait voir ce qu’on allait voir. Des restaurateurs allaient rouvrir. Des clients viendraient s’attabler au mépris des consignes sanitaires. « Et vous, qu’est-ce que vous allez commander ? », narguait même Florian Philippot, l’ancien bras droit de Marine Le Pen. Le mot dièse « JeNeMeConfineraiPLus », qui s’était répandu sur la toile, annoncerait le début de la rébellion. Et la France serait libérée de sa mise sous cloche « totalitaire ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs