Coronavirus - Roche va lancer un test nasal de l'antigène Sars-Cov-2 à mi-février

L'échantillon pourra aussi être prélevé par les patients eux-mêmes, selon un communiqué paru lundi soir. Cependant, en fonction des réglementations spécifiques de chaque pays, une surveillance médicale sera imposée. Outre le fait que le frottis est perçu comme moins invasif, cette méthode de test pourrait contribuer à réduire le risque pour les professionnels de la santé. Roche a reçu l'approbation du marquage CE pour ce test.

Roche propose déjà plusieurs tests coronariens. Ainsi la société rhénane a déjà lancé un test rapide d'anticorps en juillet et un test rapide d'antigène en septembre de l'année dernière. Comme ces deux tests, le nouveau test sera proposé en partenariat avec SD Biosensor, lequel se prépare à soumettre une demande d'autorisation d'urgence aux États-Unis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous