Accueil

GameStop HT

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un exemple fictif permet de comprendre comment fonctionne la vente à découvert. Le fonds HF parie que l’action GS va baisser. Il emprunte 100 actions GS à Y et les vend à X au cours du jour (disons 10 dollars) : HF empoche 1.000 dollars. Une semaine ou un mois plus tard, HF doit rendre les actions à Y, mais il ne les a plus puisqu’il les a vendues. Si, comme HF l’a parié, l’action GS a chuté (disons à 5 dollars), HF rachète 100 actions au cours du jour ; il lui en coûte 500 dollars. HF rend les actions à Y, lui paie le prix de la location (disons 50 dollars) et garde la différence, soit 450 dollars. Une bonne affaire !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs