Accueil Monde

Trois femmes qui ont marqué la nouvelle génération

De grandes figures féministes ont marqué ces dix dernières années de lutte dans les pays arabes. Parmi elles, Sarah Hegazi, Loujaine Al-Hathloul ou encore Tawakkol Karman.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Les printemps arabes ont suscité l’émergence de nombreuses grandes figures féminines et féministes. En Egypte, au Yémen ou encore en Arabie saoudite, elles ont souvent payé cher leur combat.

L’Egyptienne Sarah Hegazi, morte après avoir été torturée

Cette militante LGBT égyptienne s’est donné la mort lors de son exil au Canada. Emprisonnée pour avoir brandi un drapeau arc-en-ciel lors d’un concert au Caire en 2017, elle ne s’est jamais remise de la torture dont elle a été victime : elle a été frappée, soumise à de l’isolement strict et ainsi qu’à des chocs électriques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs