Accueil

Les experts ne sont pas (encore) rémunérés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La pandémie s’éternise et les experts du gouvernement travaillent à plein régime. C’est pour cette raison que le fédéral envisage de rémunérer les membres du Gems, le groupe d’experts de stratégie de crise pour le Covid-19, au tarif habituel de ses conseillers, soit 50 euros brut par heure sous forme de jetons de présence aux réunions de cet organe. Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a profité de cette annonce pour s’en prendre une nouvelle fois à Marc Van Ranst, l’épidémiologiste flamand, estimant que les experts qui sont payés par l’Etat ont un devoir de réserve. Il ajoutait que les experts étaient déjà payés par demi-journée. Une affirmation qui a fait bondir Marc Van Ranst qui indique n’avoir rien touché depuis le début de la pandémie et a demandé des excuses qu’il attend toujours. Renseignement pris, il apparaît effectivement que les experts ne sont pas rémunérés, même si l’intention de les défrayer a plusieurs fois été avancée. Mais à ce stade, les membres du Gems n’ont rien vu venir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs