Pour Yves Van Laethem, vacciner les jeunes en priorité n’est pas la bonne stratégie

Pour Yves Van Laethem, vacciner les jeunes en priorité n’est pas la bonne stratégie
Photo News

Un mois après le début de la campagne de vaccination, des voix commencent à s’élever au sujet de la stratégie retenue. Ainsi, certains affirment que, plutôt que de vouloir protéger en priorité les « seniors », il aurait été plus opportun de vacciner d’abord les « jeunes », ou du moins les personnes actives.

Pour le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem, ce n’est pourtant pas la stratégie à adopter. « Pour l’instant, vacciner les jeunes ne leur donnera aucun droit supplémentaire. Ça va les protéger d’une maladie qui les touche peu sur le plan physique. Et ça ne va pas protéger de manière conséquente les personnes âgées selon les informations que l’on a. Peut-être que ce sera le cas mais on n’a pas encore assez de notions à ce propos », explique le virologue sur le plateau de RTL Info.

Marc Van Ranst pas du même avis

Marc Van Ranst ne s’oppose pas à considérer les jeunes comme prioritaires, à certaines conditions. « Donner une perspective aux jeunes en les mettant en avant dans la liste des priorités de vaccination serait un choix politique responsable après avoir vacciné les plus de 65 ans, les agents de santé et les soignants, et les personnes souffrant de maladies sous-jacentes », estime ainsi le virologue sur son compte Twitter.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous