Masques au bureau, interdiction des écharpes et foulards: les précisions du Centre de crise

Masques au bureau, interdiction des écharpes et foulards: les précisions du Centre de crise
Photo News

Le plateau est toujours là, nous nous y maintenons. Cela fait une dizaine de semaines que les contaminations connaissent un mouvement oscillant entre 2000 et 2500 contaminations par jour. Dans la même période les décès et hospitalisations continuent de diminuer légèrement, lentement, mais c’est la tendance générale », a souligné Yves Van Laethem, lors du point presse de Sciensano ce mardi matin.

Il y a une « augmentation de 9 % des contaminations », « mais il faut savoir que le nombre de tests a augmenté de 13 % en même temps : il y a clairement aussi un lien entre l’augmentation du nombre de nouvelles contaminations et l’augmentation du testing, tout spécialement dans certaines tranches d’âge. »

Après avoir présenté les chiffres de l’épidémie en Belgique, le porte-parole interfédéral a précisé les nouvelles règles concernant les masques, rappelant que « les masques en tissu et jetables restent le choix standard actuellement en Belgique : les masques en tissu sont toujours satisfaisants, les masques jetables ne sont pas nécessairement meilleurs et ne doivent donc pas systématiquement remplacer les masques en tissu. »

« Les écharpes, foulards, bandanas, et autres choses bricolées, qu’on a pu se permettre en mai/juin parce qu’on manquait de masque, ne peuvent plus être utilisés comme alternative, leur pouvoir filtrant étant aléatoire et insatisfaisant. Les masques FFP2 ne sont pas conseillés pour la population en général : ces masques sont nettement plus chers, ils ne peuvent pas être réutilisés, ils sont peu confortables. »

« La manière et la fréquence du port du masque sont beaucoup plus importantes que le type de masque que l’on porte. Il est désormais conseillé de porter le masque au bureau et dans tous les espaces fermés que nous partageons avec des personnes qui ne sont pas dans notre foyer, même s'il y a plus d'1 mètre 50.  »

Environ 120 admissions quotidiennes en moyenne à l’hôpital

Entre le 26 janvier et le 1er février, près de 119 personnes contaminées par le Sars-Cov-2 ont été admises en moyenne chaque jour à l’hôpital en Belgique, ce qui représente une diminution de 12 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les chiffres du bulletin épidémiologique quotidien de l’Institut de santé publique Sciensano publiés mardi.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus s’élève quant à lui à 2.323 par jour sur la période du 23 au 29 janvier, en hausse de 9 % par rapport à la semaine précédente.

Le taux de reproduction est estimé à 0,96, contre 0,90 la veille. Si le nombre de tests est en hausse, le taux de positivité est stable à 5,5 %.

Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 711.417 cas de contamination ont été enregistrés en Belgique.

La Covid-19 a coûté la vie à 21.124 personnes dans notre pays depuis l’apparition du nouveau coronavirus début 2020. Entre le 23 et le 29 janvier, 48 personnes en moyenne par jour sont mortes, soit une baisse de 5,6 % par rapport à la période de calcul précédente.

Le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19 s’établit à 1.852 (+4 %), dont 325 en soins intensifs (+3 %).

Selon les derniers chiffres de Sciensano, quelque 279.195 personnes en Belgique ont reçu une première dose du vaccin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous