Accueil Société

Coronavirus: ressentez-vous de l’espoir ou de l’incertitude? (sondage)

Un nouveau volet du baromètre interuniversitaire de la motivation des Belges sonde les lecteurs du « Soir » et de Sud Presse. Il s’attache notamment à comprendre la perception des nouveaux variants, mais aussi de la restriction de nos libertés.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Comme chaque mois désormais, le groupe interuniversitaire Psychologie et Corona (UGent, UCLouvain et ULB) s’associe au Soir et à Sud Presse pour sonder un maximum de francophones sur leur motivation à suivre (ou non) les mesures sanitaires. Les lecteurs du Soir sont invités pour la troisième fois à livrer leur ressenti dès ce mardi 2 fevrier au travers d’un questionnaire dont le temps de réponse demande environ quinze minutes. Les résultats sont attendus pour le 10 février.

À lire aussi Baromètre de la motivation: 57% des sondés en faveur de la vaccination

>> Participez à l’enquête : http://motivationbarometer.info/Francais <<

Le fait de sonder les Belges régulièrement – comme le fait depuis un an l’équipe du professeur Maarten Vansteenkiste (UGent), à l’origine de ce baromètre – offre un aperçu de l’évolution du respect de ces habitudes contre-nature qui nous sont demandées : distance sociale, réduction de nos contacts, port du masque… A cette vue longitudinale s’ajoutent des coups de sonde plus ponctuels liés à l’actualité du moment.

Ce volet s’attache à comprendre comment nous appréhendons la restriction de nos libertés, s’exprimant notamment par l’interdiction de voyager pour des motifs non impérieux. Les participants à l’enquête seront par exemple questionnés sur leur perception du bien-fondé de cette intervention de l’Etat dans nos libertés fondamentales, comme le fait de librement circuler ou de se réunir, pour limiter la propagation du virus et de ses variants. Il leur sera également demandé leur avis sur le fait que les infractions à ces nouvelles règles contraignantes soient assorties d’amendes pour les contrevenants. Ou de s’exprimer sur la validité d’un éventuel « passeport vaccinal ».

À lire aussi L’enthousiasme envers les vaccins va grandissant

Quant à l’arrivée de variants sur notre territoire, les chercheurs demandent aux participants à quel point ces souches suspectées d’être plus contagieuses les incitent à redoubler de vigilance et les inquiètent. Chacune des réponses est apportée sur une échelle de valeur (pas du tout d’accord, plutôt en désaccord, sans avis, plutôt d’accord ou tout à fait d’accord).

Le questionnaire sera disponible sur les sites du Soir et de Sud Presse durant une semaine, à l’adresse suivante, et relayé sur les réseaux sociaux.

À lire aussi Coronavirus: une surveillance épidémiologique accrue pour compenser la contagiosité des variants

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 3 février 2021, 11:19

    On dirait que l'épidémie se termine naturellement.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 4 février 2021, 0:17

    "Naturellement" ? donc sans intervention humaine? Vous pouvez développez?

  • Posté par Wafellman Fabienne, mercredi 3 février 2021, 10:38

    La nature finit toujours par reprendre ses droits ou même par se venger. Nous sommes beaucoup trop sur cette terre et il y a toujours eu des guerres, des grandes pestes, grippes ou pandémies pour réguler les populations. Actuellement, nous luttons contre ce virus et il n'arrêtera pas de faire des mutations pour arriver à réduire la pression ou ce sera un autre. Vision angoissante, pessimiste ? certes mais réaliste hélas. Seule une approche prométhéenne permet de se lever chaque jour.

  • Posté par Moreau Alain, lundi 8 février 2021, 10:48

    vous croyez vraiment ce que vous dites ? le réchauffement la fonte des glaces ? le coup de froid que l'on connait c'est la nature qui réagit ? et la déforestation ? ça va repousser tout seul et je parle pas des espèces en danger. je dirais que le rééquilibrage naturel a du plomb dans l'aile (si je puis me permettre cette métaphore ...)

  • Posté par massacry olivier, jeudi 4 février 2021, 0:34

    Ah voila les neo new-age, adepte du naturalisme sans faille. Dame Nature toute puissante se venge de nous, ses armes sont les guerres et pandémies , elle les instrumentalise à nos dépend, bref nous pauvres humains ne pouvons lutter contre ses deux fléaux, ici identifiés comme identiques, veritable drame de la condition humaine...Vision assez fataliste et défaitiste que vous aves là, mais portant vous cité la force et la malignité de Prométhée, héros civilisateur. Paradoxe?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko