Trois ans pour démanteler les sites du HFB et de Chertal d'ArcelorMittal

Conformément à ses obligations légales liées à l'arrêt des activités sidérurgiques, en tant que propriétaire, ArcelorMittal Belgium a introduit auprès du fonctionnaire délégué de la Région wallonne les demandes de permis visant à procéder au démantèlement de son site de Chertal (180 hectares) et du Haut-Fourneau B d'Ougrée (34 hectares). Il s'agit de déconstruire les bâtiments industriels et leurs installations pour ensuite remettre les lieux en état. Les procédures en sont au stade de la consultation des diverses instances publiques concernées en vue d'accorder, ou non, le permis.

"ArcelorMittal Belgium a l'intention de confier ces opérations de déconstruction à des firmes expérimentées qui possèdent, outre l'expérience de démantèlement de sites de telles ampleurs, les moyens techniques pour réaliser de telles opérations complexes, conformément aux prescrits stipulés dans la demande de permis", précise-t-on chez ArcelorMittal Belgium. Le groupe ajoute que les opérateurs choisis auront l'obligation de privilégier la main-d'œuvre locale, tant pour leurs opérations que pour celles de leurs sous-traitants éventuels.

Il faut compter trois ans pour mener, de manière simultanée, les opérations de démantèlement sur les deux sites liégeois. Selon les estimations, la fin des travaux est envisagée pour la mi-2024.

Après démantèlement et remise en état des deux sites, il est prévu qu'ArcelorMittal Belgium les mette à la disposition de la Région wallonne en vue de leur reconversion. La Sogepa, outil financier wallon spécialisé dans les reconversions, a été mandatée par le gouvernement wallon pour mener les opérations d'acquisition et de redéploiement. L'affectation future doit être traduite à travers un Master plan.

Concernant les deux autres sites sidérurgiques liégeois, le HF6 de Seraing a été déconstruit, à l'exception de deux bâtiments, dont l'un dit "la Rotonde" à la demande de la ville de Seraing, et une première phase de déconstruction a été réalisée à la cokerie d'Ougrée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous