Une amende de 250 euros pour ceux qui ne respectent pas l’interdiction des voyages non essentiels

Une amende de 250 euros pour ceux qui ne respectent pas l’interdiction des voyages non essentiels
Belga

Le Collège des procureurs généraux a émis mardi des directives complémentaires à l’arrêté ministériel qui interdit les voyages non essentiels, prévoyant désormais des poursuites en cas d’infraction.

Les personnes qui ne respectent pas l’interdiction de voyages non essentiels, telle que disposée à l’article 21 de l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020, risquent désormais de devoir payer un montant de 250 euros. En cas de récidive, ils seront directement cités à comparaître devant le tribunal de police, précise le Collège.

« Il reste crucial dans l’intérêt de la santé publique et donc dans l’intérêt de tous que les mesures imposées par les autorités pour limiter la propagation du coronavirus soient rigoureusement respectées », insiste son président, Johan Delmulle.

Les voyages récréatifs et/ou touristiques à destination et en provenance de la Belgique sont interdits jusqu’au 1er mars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous