Accueil Belgique Politique

Une «loi pandémie» pour autoriser et baliser les restrictions aux libertés

Le gouvernement fédéral entend pérenniser les mesures covid dans une loi, pour protéger les libertés, mais aussi pour pouvoir agir plus vite et efficacement… Des textes sensibles, qui suscitent déjà des divergences de vues entre partis.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

La pandémie, chacun espérait pouvoir la contenir dans les plus brefs délais. Tout le monde pensait que quelques mesures de restriction, certes attentatoires aux libertés individuelles, certes prises dans l’urgence, pourraient nous permettre d’en sortir et de faire de tout ceci un mauvais souvenir. Mais un an plus tard, le virus ne cesse de muter, le vaccin a des ratés, en espérant qu’il reste efficace. Et les restrictions aux libertés s’éternisent. C’est pour cette raison que de nombreuses voix, dans la société civile et au sein même du monde politique appellent à la mise en place d’une législation, qui définisse de manière durable l’étendue des mesures et des restrictions possibles en cas de pandémie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

61 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 3 février 2021, 17:13

    Si l'on se réfère aux cheveux coupés de ce ministre on s'aperçoit que les lois ne sont pas forcément pour tout le monde les mêmes, je dis ça car je me suis appercu que malgré les salons de coiffures volets fermés depuis des mois, celles et ceux qui passent leurs vie devant les caméras sont toujours impeccablement coiffés...Deux poids deux mesures comme toujours...

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 3 février 2021, 18:04

    Ah! parce que vous trouvez que FVDB est "coiffé"? Je pensais qu'il avait seulement fait une tonte précoce de son jardin.... avec un petit "soucis" . Quant à GLouB, sa "décoiffure" arrangée doit lui coûter un max en gel... :-)

  • Posté par Morissens Pierre-marc, mercredi 3 février 2021, 16:40

    Les Belges n'ont tout simplement pas besoin de cette loi. Commençons par utiliser nos moyens démocratiques existants de manière correcte. Et responsabilisons les gens, faisons leurs confiance. Chaque recul démocratique qui serait consenti grâce à l'anxiété existante et au profit de "supers ministres" nous amènera encore plus bas que maintenant au niveau répression et pertes de liberté. Il faut sortir de notre torpeur ou plutôt je devrais dire de notre "trop peur" et dire NON !

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 4 février 2021, 10:57

    Et finalement, je vous invite Mr.Raspe, à lire l'article https://plus.lesoir.be/352768/article/2021-02-03/autorite-de-protection-des-donnees-ne-soyons-pas-naifs-notre-vie-privee-est-sous qui commencent d'emblée par «Il ne faudrait pas que les mesures mettant en péril notre vie privée subsistent après la crise». Mrs David Stevens et Hielke Hijmans, qui s'y expriment, sont loin d'être des idiots dans cette matière et je préfère donc être de leur avis que du votre. BàV

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 4 février 2021, 9:39

    Et je vus signale, Mr. Raspe, au cas où vous ne l'auriez pas compris, que je boutais exactement dans le sens de Mr. Morissens, et que donc, dire "NON" à cette loi comme finit les post de Mr.Morissens, n'est pas MON avis, mais bien l'avis de plusieurs personnes (une très grosse majorité d'ailleurs) qui ont mis un commentaire sur le forum de cet article.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs