Accueil Opinions Éditos

Au Front national, le fantasme de l’autodestruction

La justice a invalidé le vote par correspondance qui devait entériner la mise à l’écart de Jean-Marie Le Pen. Une tuile au moment où Marine Le Pen se lance dans la bataille des régionales.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Il y a une sorte de tentation jubilatoire. Voir Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen s’étriper pour l’héritage du FN inspire un mélange de plaisir voyeuriste (l’étalage des passions familiales dans la vie politique) et d’appétit manichéen pour une guerre au sein de laquelle les méchants s’élimineraient entre eux.

► Jean-Marie Le Pen sur sa suspension: «J’ai honte que la présidente du FN porte mon nom»

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs