Espagne: 77% de touristes en moins en 2020

En 2019, 83,5 millions d'étrangers avaient visité l'Espagne, alors deuxième destination touristique mondiale derrière la France.

En 2020, année marquée dans le monde par de sévères restrictions de mobilité destinées à freiner la pandémie, les Français ont représenté le premier contingent de touristes en Espagne, avec 3,8 millions de visiteurs, malgré une chute de 65% sur un an, selon l'Institut national de statistique (INE).

Les Britanniques, traditionnellement les plus nombreux à visiter l'Espagne, n'ont été que 3,2 millions à s'y rendre, soit 82% de moins qu'en 2019.

Fin juillet, le Royaume-Uni avait décidé d'imposer une quarantaine obligatoire à tous les visiteurs de retour d'Espagne, poussant nombre de ses ressortissants à annuler leurs réservations.

Le nombre d'Allemands a reculé de 78% et celui de Scandinaves de 79%.

La Catalogne est restée la région la plus visitée avec 3,8 millions de touristes, mais ce chiffre est en baisse de 80% par rapport à l'année précédente.

Les arrivées ont baissé de 87% dans les îles Baléares, 77% en Andalousie et 71% aux Canaries.

L'Espagne a terminé 2020 avec plus d'un demi-million de chômeurs supplémentaires, principalement dans le tourisme et l'hôtellerie, et compte encore environ 750.000 personnes au chômage partiel.

Globalement, le secteur touristique mondial a perdu 1.300 milliards de dollars en 2020 tandis que les arrivées de touristes ont chuté de 74% sur un an dans le monde, selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous