Accueil Société

Vaccination: comment GSK Wavre se relance dans la lutte contre le covid

L’usine belge va produire cette année 100 millions de doses du vaccin de Curevac. GSK va aussi codévelopper avec la biotech allemande un vaccin covid de nouvelle génération.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La plus grosse usine de vaccins au monde – celle de GSK à Wavre – va retrouver un rôle important dans le cadre de lutte contre la pandémie. Ce mercredi, un accord a été signé entre le groupe pharmaceutique anglais et la biotech allemande Curevac, qui a développé un vaccin covid basé sur la technologie de l’ARN messager actuellement en phase 3. GSK Wavre va rejoindre le réseau européen de fabricants mis en place par Curevac. Cent millions de doses devraient sortir cette année de ses lignes de production.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Am Zis, jeudi 4 février 2021, 1:30

    99.95% des gens survivent à la COVID-19! Qu’on arrête cette mascarade et qu’on rouvre la société! La Belgique est à genoux! Veut-on sa disparition totale ?!!

  • Posté par Am Zis, mercredi 3 février 2021, 19:29

    Si le taux d’efficacité du vaccin produit dans cette usine sera similaire à celui de AstraZeneca (59.5%) ou Johnson&Johnson (66%) il vaudrait mieux s’abstenir d’occuper les lignes de production avec une telle poudre de perlimpinpin. Ce serait plus utile de produire de la (hydroxy-)chloroquine ou de l’ivermectine qui au moins ont plus de chance des sauver les vies de nos anciens et de ceux avec des comorbidites.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 4 février 2021, 6:59

    Après avoir soutenu la chloroquine, il s’est réorienté vers le masque et les gestes barrières, puis il est passé à la vaccination. Toujours à fond dans le truc « qui se vend bien sur le moment », notre ami Raspe. Hélas, tous ces trucs qui devaient nous tirer de la crise n’ont pas donné les résultats miraculeux escomptés.

  • Posté par Am Zis, mercredi 3 février 2021, 22:55

    @Mr Staquet: il fait dodo déjà :-) Bizarre, il est assez silencieux dernièrement...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 3 février 2021, 20:25

    Ouh! Vous allez réveiller Eric Raspe. Ca va être terrible. Aux abris!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs