L'Opep optimiste sur la reprise de la demande d'or noir cette année

"Alors que se multiplient les vaccinations de masse et que la situation macroéconomique s'améliore, il y a un optimisme croissant autour des perspectives de la demande mondiale de pétrole", a déclaré le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak, chargé du secteur énergétique et cité par l'agence Ria.

Il s'exprimait en marge d'un Comité de suivi de l'accord en vigueur de réduction de la production du groupe (JMMC), réunion désormais mensuelle.

Un communiqué publié par l'institution peu après la rencontre, qui s'est tenue à partir de 13H00 GMT par visioconférence, a insisté sur "l'optimisme en 2021, année de reprise", estimant que "le déploiement progressif des vaccins dans le monde est un facteur positif pour le reste de l'année, qui stimulera l'économie mondiale et la demande de pétrole".

Cet optimisme est palpable sur les marchés depuis début novembre et l'annonce de premiers vaccins contre le Covid-19. En témoigne la croissance des cours du brut de référence qui retrouvent ces jours-ci des niveaux comparables à ceux du début d'année 2020, soit près de 60 dollars le baril pour le Brent européen mercredi en fin de séance européenne.

Pour parvenir à ce redressement des prix, le cartel et ses alliés ont mis en place une réduction drastique de leur volume de production d'or noir depuis le printemps dernier face à la chute de la demande causée par la pandémie de Covid-19.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous