Accueil Société

Jean-Claude Fontinoy accusé d’avoir perçu un pot-de-vin de 50.000 euros

Selon une enquête du « Soir » et de « Médor », un témoin accuse Jean-Claude Fontinoy, l’ancien homme de confiance du commissaire européen Didier Reynders, à l’époque expert au cabinet des Affaires étrangères, d’avoir accepté en 2017 une enveloppe de 50.000 euros. Il s’agissait d’intervenir dans l’explosif dossier des fonds libyens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Au début de l’été 2017, Jean-Claude Fontinoy, alors expert au cabinet du ministre MR Didier Reynders, aurait reçu un montant cash de 50.000 euros de l’homme d’affaires Aldo Vastapane. Pour quel motif ? Trouver une solution politique au litige opposant le prince Laurent à la Libye, Etat sommé par un jugement belge de 2014 de lui rembourser 48 millions d’euros investis à fonds perdus dans un projet environnemental.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, lundi 8 février 2021, 12:14

    Le pouvoir (tout les pouvoirs) corrompt. C'est inhérent à toutes les sociétés humaines.

  • Posté par Philippe Christian, jeudi 4 février 2021, 20:30

    Regardez-moi Le Soir que ma famille lit depuis 3 générations : Faire la Une avec de tels ragots sur la tendance idéologique de centre droite à laquelle ce journal a toujours appartenue. On parle d'un pot de vin de 50k : bien-sûr que ça arrive et à côté de ça on tait les montagnes de magouilles des socialistes mafieux liégeois et d'ailleurs. La dérive gauchiste de cette gazette écolo-socialiste me dégoûte. Je clos le dernier abonnement de ma famille après 100 années de lectures assidues. Il est grand temps que votre journal retrouve ses valeurs ancestrales. D'ici-là ce sera sans moi.

  • Posté par Colart Louis, jeudi 14 octobre 2021, 20:41

    De "tels ragots", comme vous dites, c'est 4 mois d'enquête, à deux journalistes. Une enquête sérieuse et recoupée au plus loin que nous puissions aller. Quant à l'accusation de partialité, je vous invite à relire nos enquêtes approfondies sur la saga Nethys. Entre autres...

  • Posté par D. Frederic, jeudi 4 février 2021, 19:58

    "homme de confiance du commissaire européen Didier Reynders" ou plutôt "homme de main" on va dire, merci d'utiliser les termes corrects.

  • Posté par cobbaert jean, jeudi 4 février 2021, 16:44

    Aldo Vastapane n'était pas très proche de la princesse Paola à l'époque où le roi Albert était avec la mère de Delphine Boël ? Cela explique peut-être pourquoi Aldo Vastapane essaie tant d'aider le prince Laurent... avec qui il a, semble t'il, des ressemblances physiques.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs