Accueil Société

Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

Après sept mois de fermeture, l'horeca est «à bout», moralement et financièrement. Le secteur met la pression sur la réunion fédéral-entités fédérées ce vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Au programme du Comité de concertation de vendredi : la réouverture des salons de coiffure et d’esthétique, aussi des parcs zoologiques, des centres de vacances, des agences immobilières. Rien de sûr. Ces sujets sont « sur la table ». Certains envisagent un déconfinement de l’horeca à moyen terme.

Ainsi, Paul Magnette, président du PS, fait un pas : « Bon, on ne va pas tout d’un coup rouvrir tous les restaurants et les cafés », nous dit-il, « mais les indicateurs de l’épidémie, plus rassurants désormais, nous donnent l’occasion d’amener des perspectives. Je proposerai que le Codeco de vendredi réfléchisse à la manière d’ouvrir de premières portes ».

>> Comité de concertation: lueurs d’espoir pour une réouverture de l’Horeca

La ministre flamande de l’Économie Hilde Crevits défendra vendredi une réouverture des métiers de contact non-médicaux, lors du comité de concertation, a-t-elle indiqué mercredi au Parlement flamand.

Il avait été décidé le 22 janvier dernier que ces professions, parmi lesquelles les salons de coiffure, pourraient rouvrir le 13 février si les chiffres de l’épidémie de coronavirus sont suffisamment bons.

Côté francophone, le MR pousse depuis longtemps en ce sens. Le président du PS Paul Magnette a lui aussi dit mercredi, sur La Première (RTBF), ses faveurs pour une réouverture le 13 février, «avec des conditions extrêmement strictes qui ont déjà été fixées et acceptées par le secteur.»

De son côté, interrogé, mercredi également, par LN 24, le co-président d’Ecolo Jean-Marc Nollet s’est voulu optimiste quant à la situation des métiers de contact. Il estime que les chiffres liés aux contaminations et hospitalisations en Belgique offrent une perspective aux coiffeurs et aux autres métiers de contact.

>> Comité de concertation: lueurs d’espoir pour une réouverture de l’Horeca

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Maldague Thierry, jeudi 4 février 2021, 12:02

    J'ai beau regarder les graphiques de sciensano, je ne vois pas en quoi la situation est meilleure que le 22 janvier. La règle du jeu pour les assouplissements , c'était 800 cas et 75 hospitalisations par jour. On en est encore très loin. D'autre part, je lisais ce matin dans le rapport GEMS que trois semaines d'ouverture des métiers de contacts provoquerait +/- 300 mots en plus. C'est ça le deal ?

  • Posté par Maldague Thierry, jeudi 4 février 2021, 12:03

    300 morts

  • Posté par jacques muller, mercredi 3 février 2021, 20:59

    Espérons que le gouvernement se base sur des éléments objectifs et pas sur l'avis de ce Van Ranst qui semble préférer sacrifier une partie de la population plutôt que d'accepter que ces recommandations sont exagérées.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko