Accueil Économie

La Guilde des contrôleurs aériens se défend d’avoir appelé à des actions

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Guilde belge des contrôleurs aériens (BGATC) nie formellement avoir appelé à la moindre action, a-t-elle fait savoir mardi. Selon Belgocontrol, l’organisme en charge de la sécurité aérienne, les perturbations vécues mardi aux aéroports de Zaventem et de Charleroi découlent toutefois d’un appel de la Guilde à mener des actions.

Selon Belgocontrol, la Guilde belge des contrôleurs aériens (BGATC) a demandé à ses membres de se porter pâles dans la foulée de la conclusion d’un projet d’accord social. «Ils se déclarent inaptes à faire leur travail. C’est une action qui était déjà en cours depuis un certain temps mais maintenant qu’un accord social a été conclu, ils intensifient les actions», a expliqué Dominique Dehaene, porte-parole de Belgocontrol.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ARTIGES THIERRY, mardi 12 avril 2016, 20:52

    Irresponsable !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs