Accueil

La Belgique, futur «hub»

Plusieurs interconnexions sous-marines sont déjà opérationnelles en Europe, notamment entre la Belgique et la Grande-Bretagne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

De nombreux câbles électriques sous-marins en courant continu interconnectent déjà les pays européens. Ainsi, depuis deux ans, la Belgique et la Grande-Bretagne sont reliés par Nemo Link (160 km de long, 1 GW de puissance), construit par Elia et National Grid pour 600 millions d’euros. Et le Danemark est connecté avec les Pays-Bas via le Cobra Cable (325 km, 700 MW). La Norvège est aussi reliée aux Pays-Bas avec le NordNed (580 km, 700 MW) et à l’Allemagne via le Nord Link (500 km, 1,4 GW). Ce dernier doit terminer sa phase d’essai en mars de cette année. Il permettra d’envoyer les surplus allemands d’électricité éolienne vers la Norvège, où ils seront « stockés » dans les installations hydroélectriques par pompage-turbinage. La Suède est connectée à l’Allemagne par le Baltic Cable (250 km, 600 MW) et à la Lituanie par le NordBalt (450 km, 700 MW)

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs