Décapitation à Toulon: un deuxième homme interpellé

Décapitation à Toulon: un deuxième homme interpellé
AFP

Un deuxième homme a été interpellé jeudi dans l’enquête sur la décapitation à Toulon d’un homme dont la tête avait été jetée par une fenêtre, après l’arrestation du principal suspect, un officier de marine, hospitalisé depuis en psychiatrie, a-t-on appris de source policière.

L’identité du deuxième homme interpellé n’a pas été précisée par cette même source, mais selon France Bleu Var, qui révèle l’information, il s’agirait d’un SDF qui se trouvait dans l’appartement du principal suspect au moment du crime. Lundi, des passants avaient donné l’alerte après avoir découvert en plein centre de Toulon une tête tranchée dans un carton jeté par la fenêtre d’un appartement.

Peu après l’arrivée des forces de l’ordre sur place, et notamment d’une équipe de la BAC (brigade anti-criminalité), un homme était apparu à la fenêtre de l’appartement, les mains pleines de sang, entraînant le recours à des policiers du RAID pour déclencher une intervention.

Le suspect s’était barricadé chez lui, et les policiers ont dû forcer sa porte pour l’interpeller. Il a depuis été placé en hôpital psychiatrique. La piste terroriste a tout de suite été écartée par les enquêteurs. La victime serait un des deux SDF qui avait été hébergés pour la nuit dans l’appartement du suspect. Une intervention de la police municipale avait eu lieu dans la nuit à cause d’une bagarre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous