TC Nivelles - Six ans de prison ferme pour avoir abusé de deux fillettes à Waterloo

La jeune victime s'était tue durant plusieurs années mais à 18 ans, elle a décidé de dévoiler les agissements de son beau-père lorsqu'elle a appris qu'il avait l'intention d'emmener sa jeune soeur en vacances. L'homme, adepte du naturisme à domicile, avait l'habitude d'être nu chez lui. Il demandait à toute la famille de faire de même et pour lui, avec le recul, certaines situations avaient pu prêter à confusion alors qu'il n'y avait pas d'intention sexuelle dans les jeux, les chatouilles ou encore les séances de massage.

Sa belle-fille, elle, évoquait des pénétrations et des attouchements imposés, des jeux au cours desquels les perdants devaient se déshabiller, et des massages pratiqués par le prévenu alors qu'il était entièrement nu. Il est apparu au cours de l'enquête qu'une cousine de la belle-fille du prévenu avait subi le même type d'agissements alors qu'elle avait elle une douzaine d'années.

Dans le jugement rendu jeudi, le tribunal écarte la version du prévenu et estime que la thèse du complot familial, défendue par la défense, n'est pas crédible. La justice fustige un climat de sexualisation à outrance instauré par le prévenu, les stratagèmes qu'il a utilisés pour arriver à ses fins au détriment de très jeunes filles sur qui il avait autorité, les conséquences graves pour celles-ci et le peu de prise de conscience dont fait preuve le Waterlootois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous