Accueil Monde Proche-Orient

Un lâche assassinat émeut le Liban

Lokman Slim était de ces esprits libres qui dérangent. Ses cibles : surtout le Hezbollah, ces derniers temps. Il a reçu cinq balles dans la tête.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Un assassinat ignoble. Un de plus au Liban, qui ne les compte plus dans son histoire contemporaine. Ce matin, sur une route dans le sud du pays, le corps sans vie de Lokman Slim a été retrouvé dans sa voiture alors qu’il avait disparu la veille. Sa tête était criblée de cinq balles.

Lokman Slim, 58 ans, était une figure qui imposait le respect, un intellectuel courageux, laïque, qui parlait en toute liberté non sans savoir les risques qu’il courait. Que disait-il de dérangeant ? Il s’en prenait de manière frontale au parti Hezbollah, majoritaire parmi la communauté chiite dont lui-même émanait. Le second parti chiite libanais, Amal, devenu depuis longtemps le faire-valoir du Hezbollah, n’était pas non plus épargné par ses critiques. Pour ne rien dire de la Syrie, sur laquelle l’homme disait aussi les choses, comme lorsqu’il cosigna « Tadmor », en 2016, un documentaire terrifiant sur les pratiques carcérales du régime syrien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Christian BOULET, vendredi 5 février 2021, 14:40

    Une belle synthèse de la situation actuelle globale du monde arabe. Les courageux sont éliminés. Les islamistes et leurs idiots utiles se maintiennent...

  • Posté par Haegelsteen Philippe, vendredi 5 février 2021, 9:42

    Le courage et le prix qu'il faut être prêt à payer, une qualité tellement précieuse et de plus en plus rare. Cela mérite mieux qu'un épitaphe affligeant teinté d'antisémitisme primaire.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 4 février 2021, 19:42

    Article biaisé comme d'habitude. Continuez à vouloir faire croire au gens que le Hezbollah est le méchant et les gentils sont les amis des Saoudiens et autres monarchies passéistes du golfe. Si le Hezbollah n'avait pas été là, Israël serait encore en train d'occuper le Liban.

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs