Accueil Société

Comité de concertation: les métiers de contact peuvent espérer

Le Comité de concertation doit trancher : moyennant des mesures de sécurité sévères (rendez-vous, masques), rouvrir, au moins partiellement, les métiers de contact… Les experts ? Ils sont divisés. Egalement sur la table : les embrouilles en vaccination. Voire : élargir la « bulle » à domicile…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Une brèche dans le confinement ? Suspense ; mais ce n’est pas un jeu. Ministres-présidents des entités fédérées, Premier fédéral et responsables de son gouvernement, à commencer par le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, en décident ce vendredi, réunis en Codeco, le Comité de concertation, en mode visio.

Sur la table : l’ouverture des salons de coiffure, d’esthétique et de tatouage, mais aussi des parcs zoologiques, des campings, des centres de vacances et des agences immobilières (pour permettre aux agents d’effectuer des visites).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Clément Michael , vendredi 5 février 2021, 12:53

    Vous savez, je me fou pas mal que cette dame (coiffeuse) ait fait fortune. Bien entendu que ce n'est pas autorisé de faire ce qu'elle fait. Mais beaucoup de choses sont interdites dans la vie et pourtant, on se plaît à les faire. Ce qui me fait bien rire ce sont ces mêmes personnes qui déclarent ensuite être financièrement sur les rotules. Comme cet autre indépendant qui a mis ses quelques ouvriers au chômage. Pas de travail hein ?! Les lois sociales ?? On ne doit plus les payer et on demande les aides du gouvernement. Mais, l'entreprise fonctionne toujours aussi bien, tout le monde travaille ! En black. C'est dingue çà. Certains souffrent vraiment. D'autres vivent bien mieux qu'avant la période covid ! Pendant ce temps-là, l'Etat me prend 55% de mon salaire. Ah oui, j'aurais dû mieux choisir mon métier. Suis con...

  • Posté par Vandenhaute Patrick, vendredi 5 février 2021, 8:07

    Et de nouveau qui n'est pas d'accord, VDB et toute sa clique d'experts flamands. On nous a dit on ferme tout car l'hôpital va être débordé. Sur base des chiffres Sciensano, on voit bien que les chiffres des lits occupés ne cessent de diminuer, alors on invoque la hausse probable des contaminations.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 5 février 2021, 10:48

    Et vous n'avez pas l'impression que, si les hôpitaux ne sont pas actuellement "débordés", c'est grâce à l'application des mesures en cours ? La "stabilisation" (bien fragile et avec des chiffres trop élevés encore, mais bon...) actuelle est certainement due à l'action du Saint-Esprit...

  • Posté par MORAN Y GONZALEZ JOSE, vendredi 5 février 2021, 6:32

    Délation, délation, mais quelle horreur!!!!!

  • Posté par ladeuze olivier, vendredi 5 février 2021, 11:56

    vous lisez délation, moi je lis civisme contre incivisme.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs