Accueil Monde Afrique

Coronavirus: face à la pandémie, l’Afrique résiste et pourrait surprendre

Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer le fait que le continent africain soit davantage épargné que les autres par la crise sanitaire actuelle. Mais l’OMS met en garde contre tout optimisme prématuré.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Depuis un an, face à une planète tétanisée par la pandémie, l’Afrique semble offrir une résistance étonnante. En tête des explications qui n’ont pas manqué figure la pyramide des âges : un Européen vit en moyenne vingt ans plus longtemps qu’un Africain et sur le continent l’âge moyen est de vingt ans, contre 38 aux Etats-Unis et en Europe, ce qui diminue spectaculairement le nombre de décès.

D’autres facteurs ont été évoqués, comme des températures chaudes et humides, qui ralentiraient la propagation du virus ainsi que le fait que l’habitat soit plus dispersé que dans les pays industrialisés. S’y ajoute l’hypothèse d’« immunités croisées », dues au fait que les populations africaines ont déjà été exposées à d’autres formes de coronavirus, dont certains étaient dus à des zoonoses provoquées par les chauve-souris ou le bétail.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs