Accueil Économie Emploi

Chômage: des baisses qui inquiètent

A Bruxelles, le chômage diminue dans les quartiers pauvres. En cause : les fractures numérique et linguistique. Un phénomène ressenti en Wallonie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Fin janvier, la Région bruxelloise comptait 90.784 chercheurs d’emploi, soit 2,6 % de plus qu’un an plus tôt. Mais une lecture plus affinée des chiffres révèle de grosses disparités communales : + 8,9 % à Auderghem, + 8,4 % à Woluwe-Saint-Lambert, + 8 % à Uccle, alors que le chômage a diminué, en un an... à Molenbeek, Anderlecht, Schaerbeek et Saint-Josse. Les communes riches trinquent, les pauvres créent de l’emploi ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Psy Clone, vendredi 5 février 2021, 12:05

    Vive la Démocratie, Vive le progrès (en marche arrière toute!)

  • Posté par Esser Olivier, vendredi 5 février 2021, 11:46

    Et cela ne fait que commencer... Et oui, l'économie qui va mal, c'est ça. Combien de personnes a-t-on sauvé avec ces mesures? Combien de personnes a-t-on sacrifiés? Car la misère, cela tue aussi...

  • Posté par Nica Petre, vendredi 5 février 2021, 10:16

    C'est beau la parole des blancs supérieurs riches et célèbres....que ne vous en déplaise vos commentaires prouvent par a+B que Bruxelles est bien une région à part et probablement capitale indépendante de l'Europe. Quant à la porte de Namur je vous rassure elle existe toujours même si elle apporte la diversité avec une trop grande dose pour certains blancs adeptes de suprématistes américains ou plus près de chez nous du BBB. "Cher "Albin le développement de Bruxelles n'a pas de prix et la pollution des navetteurs est une abomination pour l'air de Bruxelles comme d'ailleurs les voitures de sociétés super polluantes. De plus à Bruxelles comme d'ailleurs dans les autres grandes villes belges il n'y a pas assez de vélos et de pistes cyclables mais beaucoup trop de voitures de société avec une seule personne à bord qui bloquent les places de stationnement des riverains et polluent l'air environnant. Quant aux menaces de révolution cela me vas très bien : de un si un belge penserait à se révolter cela se saurait et de plus Bruxelles pourrait bloquer les voitures des navetteurs à la périphérie en Flandre ou en Wallonie. De plus dans ce cas là une taxe sur le travail à Bruxelles PAYEE à Bruxelles serait une priorité absolue pour les navetteurs comme vous qui ne respect pas Bruxelles et ch..t sur la main qui les nourrit. Et au Soir veuillez censurer les posts racistes das cet article. Merci.

  • Posté par Albin S. Carré, vendredi 5 février 2021, 12:21

    L'ignorance vous égare, les propos lénifiants censés ne choquer personne et la censure provoquent au mieux la nausée. Signé: Albin S. Carré, travailleur acharné et créateur d'entreprises et d'emplois à Bruxelles pendant trois décennies.

  • Posté par epictete epictete, vendredi 5 février 2021, 10:11

    "En première ligne (dans l’une des trois antennes de l’Office régional bruxellois de l’emploi) , pour inscrire les nouveaux chercheurs d’emploi, elle ( la courageuse conseillère actiris) voit défiler une « immense majorité de gens qui ne parlent ni le français ni le néerlandais. Or, une demande de chômage, c’est très lourd administrativement… On travaille donc avec des interprètes, on en a pour plein de langues. Et là, il vaut vraiment mieux être devant les gens, c’est plus facile, la gestuelle peut compléter. Par téléphone, c’est souvent un ami ou un voisin qui parle pour eux et c’est plus compliqué pour nous. » " .... ( pour une autre courageuse conseillère actiris) "Mais il y a beaucoup de gens qui décrochent », s’inquiète-t-elle. « Notamment parce qu’ils ont des difficultés psychologiques". A première vue, il semble que le problème ne se situe pas qu'en matière de fracture numérique. Je m'inquiète de l'employabilité de certains "chercheurs d'emploi"

Plus de commentaires

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs