Coronavirus - Un quart de crédits hypothécaires octroyés en moins l'an dernier (2)

Cette baisse était déjà attendue avant le début de la crise du coronavirus. La Flandre avait abandonné le bonus logement fin 2019 et beaucoup de gens avaient alors bouclé leur dossier de crédit à la fin de cette année là. Une chute des crédits était donc attendue au début 2020 et la crise du coronavirus a suivi.

En 2020, le nombre de demandes de crédit (hors celles pour refinancements) a connu une diminution de 11% par rapport à 2019, mais une augmentation d'un peu plus de 3% par rapport à l'année 2018.

Le montant des demandes de crédit était à peine 0,6% plus bas qu'en 2019, et même 16% plus élevé qu'en 2018. Ce sont ainsi près de 368.000 demandes de crédit qui ont été introduites pour un montant total de presque 60 milliards d'euros. Au total, près de 234.000 crédits hypothécaires qui ont été octroyés en 2020 (hors refinancements) pour un montant total de presque 33,5 milliards d'euros.

"Du fait de la crise du coronavirus et des mesures gouvernementales allant de pair, telles que l'interdiction des déplacements non essentiels, la fermeture de secteurs non essentiels, etc., l'octroi de crédits hypothécaires a également été fortement réduit au cours du deuxième trimestre. Au troisième trimestre, le marché de l'immobilier et la demande de crédits hypothécaires se sont rétablis, et cette demande accrue s'est pleinement traduite dans les chiffres relatifs aux crédits octroyés au cours du dernier trimestre de 2020", explique Febelfin.

En effet, l'octroi de crédit a rattrapé son retard au cours du dernier trimestre de 2020. Plus de 74.000 crédits ont été accordés (hors refinancements) pour un montant total de 11,3 milliards d'euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous