Les marchés terminent la semaine en beauté, profitent de l'emploi américain

En Europe, les principaux indices se dirigeaient vers une progression hebdomadaire entre 1,3% et 7%. A Tokyo, l'indice vedette Nikkei a gagné 4% sur la semaine.

Vers 16h00 (15h00 GMT), Paris (+0,90%), Milan (+1,00%) et Madrid (+1,03%) montraient une belle assurance. Londres (-0,23%) et Francfort (-0,04%) lâchaient quelques forces.

Peu après l'ouverture à Wall Street, l'indice Dow Jones prenait 0,30%, le Nasdaq 0,07%, et le S&P 500 0,25%, au lendemain de nouveaux records en clôture pour les deux derniers indices.

Très attendu, le rapport américain mensuel sur l'emploi a montré vendredi que le taux de chômage a reculé en janvier et l'économie a recommencé à créer des emplois mais à un rythme faible.

Depuis lundi les marchés ont fortement rebondi dans le sillage d'un plongeon la semaine dernière, soulagés par un repli de la volatilité, des statistiques encourageantes, des progrès en vue de l'adoption d'un plan de relance aux États-Unis et des résultats d'entreprises parfois supérieurs aux attentes.

Au quatrième trimestre 2020, cette saison des résultats "bat les attentes, confirmant que la reprises des bénéfices est en marche", analysent des stratégistes de Barclays dans une note.

Les investisseurs tablent sur un rebond économique courant 2021 grâce aux campagnes de vaccination anti Covid-19, aux efforts budgétaires des États et au soutien des banques centrales. Cet ensemble salutaire devrait permettre un retour de la consommation des ménages et de l'investissement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous