Accueil Monde

Brésil: un parti allié de la présidente Rousseff votera en faveur de sa destitution

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Parti progressiste, jusqu’à présent allié de Dilma Rousseff, a décidé de claquer la porte de la coalition gouvernementale et a annoncé que la majorité de ses 47 députés voteraient en faveur de la destitution de la présidente du Brésil.

«Le parti a quitté la majorité», a déclaré mardi à l’AFP une porte-parole de cette formation à quelques jours du vote décisif des députés qui doivent se prononcer dimanche sur le sort de la présidente. Le camp présidentiel avait déjà été lâché fin mars par son principal allié, le Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB), passé à l’opposition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs