Accueil Monde Europe

Russie: le voyage à Moscou de Borrell s’achève en humiliation pour l’Union européenne

Le chef de la diplomatie de l’UE n’a pas pu rencontrer l’opposant Alexeï Navalny. Pendant l’entretien avec son homologue russe, il a appris l’expulsion de Russie de trois diplomates européens.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une vidéo, des expulsions et une fin de non-recevoir : la journée de Josep Borrell a tourné au cauchemar vendredi à Moscou. Le chef de la diplomatie européenne était venu avec une ferme intention : « C’est l’endroit et le moment de parler d’Alexeï Navalny ». Trois jours après la condamnation de l’opposant anti-Kremlin à deux ans et huit mois de prison dans une affaire et alors qu’il comparaît devant un tribunal pour une autre affaire, les voix se multiplient en Europe pour dénoncer les agissements de Moscou. Contre l’opposant mais aussi contre les manifestants le soutenant depuis trois semaines : 11.000 personnes ont été arrêtées, un record ; près de 1000 d’entre elles ont déjà condamnées à des peines de détention administrative.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, dimanche 7 février 2021, 8:52

    On ne pouvait raisonnablement pas espérer grand'chose de la démarche du représentant diplomatique de l'UE. Elle a au moins eu le mérite d'exister et de signifier clairement au cynique qui dirige la Russie depuis plus de vingt ans qu'il ne peut pas tout se permettre comme si de rien n'était. Raison pour laquelle je trouve le titre de l'article inapproprié.

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 7 février 2021, 2:02

    Très clair. Il nous manque une diplomatie européenne et une armée européenne bien entrainée. On s'en était déjà rendu compte lors du règne du clown orange, on le voit maintenant avec le psycho-russe. J'imagine que les pays de l'UE ne vont pas renvoyer chacun un diplomate russe en représailles? Ou alors 3 diplomates russes de Bruxelles. Cela fera toujours 3 espions actifs en moins. Et puis, y aller tout à fait mollo sur les accréditations russes auprès de l'UE.

  • Posté par Bauduin Dominique, samedi 6 février 2021, 21:07

    La Russie n'a rien à faire de nos remarques. Elle n'a aucun intérêt à en tenir compte.

  • Posté par Jean-bernard Renier, samedi 6 février 2021, 16:01

    Давайте не злить наших русских друзей и нашего друга Путина !!! Gardons de bonnes relations avec la Russia !

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 7 février 2021, 2:06

    Poutine est un criminel psychopathe. Personne ne veut être son ami. Même dans son pays il n'est pas aimé. Qui peut aimer une ordure sans en être une sois-même? Raison pour laquelle il a tellement peur de Navalny.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs