La N-VA s’est choisi deux vice-présidents, Theo Francken n’est pas élu

La N-VA s’est choisi deux vice-présidents, Theo Francken n’est pas élu

La N-VA s’est choisi samedi deux vice-présidents, en les personnes de la députée fédérale Valerie Van Peel et du député flamand Lorin Parys, lors d’un vote qui laisse sur le carreau l’une des figures de proue du parti nationaliste, l’ex-secrétaire d’Etat Theo Francken, a indiqué la direction de cette formation.

Mme Van Peel et M. Parys ont été élus parmi six candidats par le conseil de parti de la N-VA, un organe qui compte quelque 200 membres, lors d’un vote numérique organisé en application des mesures sanitaires prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Si M. Parys se succède à lui-même, Mme Van Peel remplacera une autre femme à la vice-présidence, la députée bruxelloise Cieltje Van Achter.

Quant à Louis Ide, il a été réélu pour un nouveau mandat de secrétaire national du parti, une fonction pour laquelle il était le seul candidat, a précisé la N-VA dans un communiqué.

La formation nationaliste n’a pas fourni de détails sur le résultat des votes, mais l’un des perdants n’est autre que l’ancien secrétaire d’Etat fédéral à l’Asile et la Migration, Theo Francken, qui lorgnait vers cette vice-présidence dans la perspective de la fin, en 2023, du sixième mandat du président de la N-VA, Bart De Wever, en place depuis 2004.

Les autres candidats étaient trois femmes: l’eurodéputée Assita Kanko et les députées fédérales Anneleen Van Bossuyt et Kathleen Depoorter.

Le prochain conseil du parti doit, dans la foulée, être renouvelé le samedi 13 mars. Suivront le samedi 24 avril les élections du trésorier général et du président du conseil du parti. Le comité des statuts, le comité de surveillance financière et le comité de conciliation et de discipline de la N-VA sont également constitués à cette date.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous