Jan Jambon: «Nous devrions pouvoir assouplir les mesures quand les plus de 65 ans seront vaccinés»

Jan Jambon: «Nous devrions pouvoir assouplir les mesures quand les plus de 65 ans seront vaccinés»
Photo News

Si nous avons vacciné toutes les personnes de plus de 65 ans et toutes les personnes atteintes d'une maladie chronique de moins de 65 ans, alors je pense que nous devrions pouvoir nous détendre », a déclaré dimanche dans De Zevende Dag le Premier ministre flamand Jan Jambon.

Selon M. Jambon, lorsque toutes les personnes qui courent un risque élevé de se retrouver à l'hôpital auront été vaccinées, il devrait alors être possible d’assouplir les mesures strictes. Mais le 1er mars comme date de déconfinement, comme cela a été suggéré ici et là, est cependant trop tôt. « Nous avons décidé lors du dernier Comité de concertation d'examiner les redémarrages par étapes pour différents secteurs lors de la prochaine réunion », a déclaré M. Jambon. « Cela peut offrir une certaine perspective. Mais tant que les chiffres stagnent à ce niveau, ce n'est pas suffisant pour se détendre ».

Le ministre-président part toujours du principe que la vaccination de masse en Flandre peut commencer le 1er mars. « Si nous obtenons des vaccins en grand nombre, les choses peuvent aller vite. »

Il n'est pas question de prendre des mesures de soutien supplémentaires dans l'intervalle. « Tant que l'industrie de l'accueil restera fermée, il y aura des mesures de soutien, on ne peut pas revenir en arrière sur ce point. Mais en attendant, nous approchons d'un demi-milliard d'euros pour l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration et de près de deux milliards d'euros pour l'ensemble du monde des affaires. A long terme, nous devrons rembourser tout cela ensemble ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous