Accueil Économie Finances

Le Pentagone défend l’Amérique, pas le capitalisme à l’américaine

Dans un rapport au Congrès, le Pentagone identifie le capitalisme financiarisé comme l’un des plus grands risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

L’attaque est frontale contre « une manière américaine de faire des affaires, qui privilégie la rémunération des actionnaires à court terme (au détriment de l’investissement en capital à long terme), la désindustrialisation et une vision abstraite et radicale du libre-échange ».

Mais qui donc est à l’offensive ? Ne cherchez pas du côté de la gauche américaine ou des « altermondialistes », ni un lien avec la saga GameStop.

C’est le Pentagone – l’armée américaine, donc – qui mène la charge, identifiant, dans un rapport remis le mois passé au Congrès, le capitalisme financiarisé comme l’un des plus grands risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 8 février 2021, 12:44

    Un commentaire de cette teneur posté ici concernant ce monde de la finance qui est un parasite vorace de notre économie et plus largement de notre société m'a valu d'être traité de gauchiste voire de communiste nostalgique de l'URSS. Cette analyse prouve qu'il existe encore des personnes lucides au USA, c'est rassurant sauf que ce ne sont pas les politiciens. La porosité est telle entre les partis politiques et leurs représentants d'une part et le monde de la finance et de l'argent facile d'autre-part que le système même s'il entraîne inexorablement nos sociétés vers le chaos ne changera pas avant l'issue fatale. Le système capitaliste incontrôlé a des conséquences incommensurablement plus délétères et récurrentes sur la population mondiale que la crise sanitaire actuelle. Malheureusement, les politiciens, même "socialistes", préfèrent détourner le regard. La seule issue risque bien d'être la révolution!

  • Posté par stals jean, lundi 8 février 2021, 12:31

    Il y aurait beaucoup de choses à dire, à propos du pentagone qui s'alarme contre la désindustrialisation de l'Amérique au profit de Wall Street et de son appétit pantagruélique...Faut pas se leurrer, Le Pentagone n'a bien entendu rien contre Wall Street. Ce que le Pentagone ne veut pas c'est que l'armée américaine ne resterait pas, car elle l'est encore, l'armée la plus puissante du Monde. L'armée russe et l'armée chinoise ensemble, sont encore ridicule par rapport à la force de frappe tout azimut de l'armement américain. Le pentagone avertit tout simplement les boursicoteurs de Wall Street de réinvestir leurs milliards de milliards de plus values dans l'économie réelle américaine mais surtout et avant dans l'industrie de l'Armement qui elle à grand besoin des technologie ultra modernes pour que l'Amérique reste militairement s'entend la nation qui fait encore peur au reste du Monde...le reste n'est que bla-bla insipide et inutile...

  • Posté par Noterdaem Raymond, lundi 8 février 2021, 11:53

    Il faut être reconnaissant à l'Armée américaine de démolir radicalement les principes de l'économie néolibérale qui nous ont été imposés, de manière non démocratique, par une élite opportuniste, depuis la fin des années 80. La fable des "marchés libres et non biaisés", et autres fariboles non scientifiques (austérité,...), inscrites dans les traités de l'Union européenne sont la cause majeure de la désindustrialisions de l'Europe et de l'essor de la Chine. A quand la réaction démocratique du Parlement Européen pour changer radicalement le cap de l'UE, à supposer qu'il en a le pouvoir !?

  • Posté par Lombard Fernande, lundi 8 février 2021, 8:53

    « la montée en puissance d’une Chine agressive et MILITANTE »... Parce que pour ce qui est de la montée en puissance d'un empire agressif et militaire, la place est déjà prise...

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 7 février 2021, 20:06

    Comme le disait Lénine : « Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons ». Le Pentagone vient de le comprendre.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs