Accueil

Quatre euros l’heure de formation, l’idée avance

PS et Défi voudraient mettre en œuvre cette mesure, dès cette année, à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

D’ici juin, la Région bruxelloise pourrait enregistrer 25.000 demandeurs d’emploi supplémentaires (ils sont actuellement 90.000), victimes, notamment, des faillites redoutées, en nombre, dans l’horeca. Gouvernement et partenaires sociaux planchent actuellement sur des mesures visant à limiter le choc.

Le PS bruxellois, par la voix du chef de groupe au Parlement régional, Ridouane Chahid, met sur la table l’augmentation du revenu de formation à quatre euros l’heure. Le principe figure dans l’accord de gouvernement mais il n’est pas budgété pour cet exercice. Au cabinet de Bernard Clerfayt (Emploi, Défi) on y est tout aussi favorable. « La formation, c’est la base de la relance, précise-t-on à son cabinet. Il faut donc encourager l’entrée et le maintien en formation. Or, une étude de l’ULB a montré que la précarité est un frein : les personnes les plus vulnérables ont tendance à interrompre leur formation professionnelle. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs