Accueil Belgique Politique

Frédéric Lugentz, l’homme qui a inculpé Milquet

Ancien juge d’instruction spécialisé dans les matières financières, c’est un juriste de très haut vol, « un grand intellectuel du droit ». Portrait.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le magistrat qui a inculpé Joëlle Milquet s’appelle Frédéric Lugentz.

Il n’est pas – il n’est plus – juge d’instruction : conseiller à la cour d’appel de Bruxelles, il a endossé pour ce seul dossier le rôle de magistrat instructeur à la demande du parquet général dont le dossier relevait directement en vertu du privilège de juridiction.

Il n’est d’ailleurs déjà plus tout à fait conseiller à la cour d’appel puisqu’un arrêté royal l’a récemment nommé conseiller à la Cour de cassation devant laquelle il prêtera serment ce vendredi : une trajectoire dont la fulgurance – Frédéric Lugentz n’a que 44 ans – en dit long sur les états de service de ce magistrat dont ses pairs, unanimes, louent les grandes compétences et la force de travail.

« Brillantissime », dit l’un d’eux. « Un grand intellectuel du droit », dit un autre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Christiane JOTTRAND, mercredi 13 avril 2016, 15:12

    Ce n'est pas l'homme mais le magistrat qui a inculpé la ministre...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs