La Bourse de Tokyo clôture en liesse, espoirs sur le plan américain

L'indice vedette Nikkei a grimpé de 2,12% à 29.388,50 points, repassant au-dessus de la barre symbolique des 29.000 points pour la première fois depuis 1990. L'indice élargi Topix a gagné 1,75% à 1.923,95 points.

La Bourse de New York avait terminé vendredi sa meilleure semaine depuis deux mois, aidée par les espoirs d'adoption rapide du "plan Biden" de relance à l'économie américaine.

Le marché tokyoïte a poursuivi lundi sa tendance à la hausse, soutenu aussi par les bons résultats des entreprises nippones, a estimé Okasan Online Securities dans une note.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng était en petite hausse (+0,32%) en fin de séance. Les indices composites de Shanghai et Shenzhen ont terminé en progression.

Le titre du géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group a bondi de 4,44% à 9.485 yens. La société a publié lundi après la clôture de Tokyo un bénéfice net de 1.172 milliards de yens (9,2 milliards d'euros) sur son troisième trimestre 2020/21, un chiffre multiplié par 21 sur un an.

Le yen perdait un peu de terrain face au dollar, lequel valait 105,51 yens vers 06h50 GMT (07h50 heure belge) contre 105,39 yens vendredi à 21h00 GMT.

Le cours euro/yen bougeait à peine, un euro s'échangeant pour 126,98 yens contre 126,96 yens en fin de semaine dernière.

L'euro descendait à 1,2035 dollar, contre 1,2046 dollar vendredi à 21H00 GMT.

Le marché du pétrole continuait à progresser, après avoir terminé vendredi proche de ses niveaux d'avant-pandémie.

Vers 06h45 GMT le prix du baril de brut américain WTI avançait de 0,93% à 57,38 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 0,83% à 59,83 dollars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous