Accueil Économie Finances

OpenLux: un coup de bluff du gouvernement luxembourgeois pour éteindre l’incendie

Le Luxembourg publie un communiqué démentant les informations d’une série d’articles dans dix-sept médias, dont « Le Soir », plusieurs heures avant que ceux-ci ne soient publiés, tout en s’emparant du nom de code de l’enquête.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Fortiche, le gouvernement luxembourgeois ! L’enquête OpenLux, qui brosse un tableau inédit de la place financière luxembourgeoise, n’avait pas encore été publiée par Le Soir et seize partenaires sur quatre continents, que le site officiel luxembourgeois publiait déjà une réfutation circonstanciée, dans la nuit de dimanche à lundi. « Le gouvernement luxembourgeois prend note de la publication d’une série d’articles dans la presse internationale portant sur de prétendues lacunes dans le dispositif anti-blanchiment du Grand-Duché, et réfute les diverses allégations. Les auteurs font également un certain nombre d’affirmations non fondées concernant l’économie luxembourgeoise et la place financière ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par dekoker philippe, mardi 9 février 2021, 15:24

    Disons que le Luxembourg est, comme toujours, efficace et pragmatique, et qu'il respecte certainement toutes les règles mais rien que les règles...Et il ne "marche" que parce qu'il est unique en Europe grâce à cette approche pragmatique qui a fait de lui une niche d'efficience fiscale et réglementaire toujours à la limite extrême du règlement mais toujours du bon coté. Fatalement ça énerve les autres, "je voudrais bien mais je ne peux point"... Et ce n'est pas près de changer

  • Posté par Jacques Benoit, mardi 9 février 2021, 11:21

    Comme beaucoup ci-dessous, je suis très déçu ; tant par cet article que les autres sur openlux. Je prenais le soir pour un journal sérieux et relativement neutre et objectif. Je n'y crois plus. On arrive au niveau de taboïds : de non-events on rempli des pages et on essaye de salir des noms. Je ne pense pas que je renouvellerai mon abonnement.

  • Posté par Gossiaux Pascal, mardi 9 février 2021, 9:22

    Encore une presse à sensation qui racole à coups de grands titres ... et qui ne débouche sur rien. OK il y a beaucoup de belges qui possèdent une société à l'étranger, et ... ?? D'après l'article il n'y avait rien d'illégal. Par contre, je comprends que LeSoir est vexé que l'état Luxembourgeois ait désamorcé leur "bombe". Le journal espérait ameuter les foules, mais l'état Lux leur a coupé l'herbe sous le pied. A malin, malin-et-demi ! Bref encore une fois, une tempête dans un verre d'eau. Ah oui encore une dernière chose : quand est-ce que la Belgique, paradis fiscal pour les résidents de ses voisins, va publier p.ex. une liste des Néérlandais propriétaires de sociétés enregistrées en Belgique ?

  • Posté par Pire Bernard, lundi 8 février 2021, 20:41

    Il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées... La Belgique sait depuis longtemps que le Luxembourg est un paradis fiscal et le fraudeur en chef Junckers a même présidé l'Europe... Ce ne serait pas CA le grand fout... de gueule plutôt que les manoeuvres actuelles du gouvernement luxembourgeois?

  • Posté par Poullet Albert, lundi 8 février 2021, 21:39

    Oui, mais il ne suffit pas de le dire , il faut le "PROUVER" et c'est en partie fait !!!

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs