Accueil Société

Emmanuel André sur le documentaire polémique belge «Ceci n’est pas un complot»: «Ce qui est dit à mon propos est factuellement faux»

Emmanuel André a commenté le documentaire belge « Ceci n’est pas un complot ». Le microbiologiste est revenu sur les propos tenus à son égard qu’il juge « factuellement faux ».

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel André a commenté le documentaire polémique belge « Ceci n’est pas un complot », sur la médiatisation de la crise du coronavirus en Belgique, largement relayé sur les réseaux sociaux depuis sa sortie le 6 février. Le microbiologiste de la KU Leuven a souhaité s’exprimer après « un déferlement de mails agressifs » reçus dans la foulée du documentaire.

« Me voilà propulsé par la grande loge des « non-complotistes » au rang de général des « complotistes ». Je réponds ici plutôt qu’au déferlement de mails agressifs : ce qui est dit à mon propos est factuellement faux, mais le réalisateur n’a pas jugé utile de me poser des questions », écrit Emmanuel André sur son compte Twitter.

« L’égal d’un chef d’État »

Dans « Ceci n’est pas un complot », le réalisateur Bernard Crutzen évoque les critiques formulées par le média Kairos à l’encontre d’Emmanuel André et de ces liens avec la société Savics alors qu’il conseillait le gouvernement sur le tracing, souligne SudInfo.

« Il est par contre intéressant de voir que trois personnes de référence interviewées sont de la même famille. Que cinq des intervenants avaient perdu leur crédibilité scientifique en niant le risque d’une deuxième vague. Que le réalisateur se met en scène comme l’égal d’un chef d’État », ponctue le microbiologiste de la KUL.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

51 Commentaires

  • Posté par Boer Mr, mardi 9 février 2021, 11:21

    26 mars 2020 dans RTBF https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronavirus-qui-est-emmanuel-andre-le-porte-parole-interfederal-de-la-lutte-contre-le-covid-19?id=10467908 : Coronavirus : qui est Emmanuel André, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid-19 ? : " il coordonne plusieurs laboratoires. Il travaille aussi avec la task force chargée d’augmenter le nombre de tests de dépistage du covid-19 en Belgique." Et les résultats on les connait 1 année plus tard.

  • Posté par burnotte Michel, lundi 8 février 2021, 23:23

    Pauvre monsieur André. Il vous reste à demander votre pension anticipée parce que, en fait, vous êtes pas mal compromis dans ce documentaire et vous vous défendez très mal. Seriez vous complice de ce danger public de Van Ranst.? Totalement incompréhensible après le H1N1 et les extraits de sa conférence de l'époque que ce monsieur garde la confiance de notre gouvernement. Ou alors celui-ci est également complice. Et moi qui ne croyait absolument pas au complot mais seulement à l'incompétence et à la panique générale, je commence à me poser des questions.

  • Posté par Oscar Pascal , mardi 9 février 2021, 14:11

    Monsieur Michel, tout à fait. Il est également utile de savoir que ce sire est un relais de Van Ranst et que Van Ranst, comme nous le savons grand socialiste du nord, ce même Van Ranst ayant dit et écrit que le 1er choix du "grand" président Conner Rousseau c'était lui comme ministre de la santé ! Quelle démocratie des non élus !, Alors c'est le pote FVDB non élu qui fait fonction (celui qui a une époque a voulu faire brûler des billets de banques...) celui-ci faisant appliquer tous les avis de Van Ranst qui ne sont jamais que des données brutes (exemple pas de différences entre infections et malades sachant que la létalité est de 0,1% et que la médiane de l'âge des décès est de 85ans) et non pas études. Pour les personnes que cela intéresse, une véritable étude, celle-ci démolissant tous les avis de Van Ranst et Cie sur le site European Journal of Clinical Investigation, c'est principalement une des signatures qui interpelle, référence médicale internationale, le Professeur John Ionnidis de Standford. Le Van Ranst et Cie à pleurer ou en rire. Utile de savoir que le SP.A a demandé au parlement de voter une loi interdisant les manifestations suivi dans les faits, grand titre dans le Soir :"...Arrestations de masse...j'ajoute, à Bruxelles, anticipativement, toutes les personnes présentes, y compris celles ignorant qu'il y avait un appel à manifester contre des décisions liberticides, dans ou auprès d'une gare embarquées sans motif. Et maintenant le même FVDB veut une loi spéciales sous le couvert de pandémie, quel danger pour la démocratie. Dans les faits ce personnage veut pérenniser des lois de pouvoirs spéciaux types martiales ! Et dire que ces gens là donnent des leçons de démocratie! Lu dans le Soir :" La Belgique est une démocratie représentative. Mais pas n’importe laquelle. La Belgique est une Super Démocratie Représentative. Elle affiche une densité parlementaire remarquable avec ses 9 assemblées et ses 778 sièges parlementaires (1). Mais depuis la mi-mars, nos parlementaires semblent en quarantaine constitutionnelle prolongée...Le royaume des présidents de parti Il y a le marteau des Ministres. Mais aussi l’enclume des présidents de parti. Les partis politiques n’ont pas attendu la Covid-19 pour faire la loi en Belgique ; ce qui est nouveau, c’est qu’ils l’ont faite directement depuis la Rue de la Loi."

  • Posté par Vigneron Anne, lundi 8 février 2021, 23:17

    Merci monsieur Crutzen pour ce documentaire oh combien éclairant sur nos gouvernants. ABUS DE POUVOIR SUR TOUTE LA LIGNE ET INCOMPETENCE TOTALE EN GESTION. SACRIFICE DE LA PENSEE et donc IL FAUT SE REUNIR ET ECHANGER ET BIEN ENTENDU DOUTER. JE N'AI PAS VOTE POUR CE GOUVERNEMENT LIBERTICIDE. DEPUIS LE DEBUT, J'ESSAIE DE FAIRE PRENDRE CONSCIENCE (en écrivant, en interpellant des gens dans la rue car je n'ai pas peur) DE CETTE MANIPULATION MAIS LES CITOYENS SONT MALHEUREUSEMENT DES MOUTONS. JE CONTINUERAI A ME DEFENDRE CONTRE LE TOTALITARISME CAR JJE SUIS SEULE MAITRE DE MON CORPS

  • Posté par Raspe Eric, lundi 8 février 2021, 23:15

    Le hold up à la belge. Crutzem a trouvé le bon filon. Un crowdfunding alimenté par les négationnistes, complotistes et autre soi-disant "libres penseur" pour leur servir la soupe qu'il veulent entendre. Rien que dans la capsule du festival Ramdam, il y parle de manipulations statistiques sans les identifier et les démontrer. On a pas rêvé, les hôpitaux ont par deux fois faillit être débordé mais c'est de la manipulation. Ben voyons. On détecte des traces de virus (critique de la PCR), donc on manipule. On impose le port du masque sans évidence. Faux bien sûr : je n'ai pas arrêté d'apporter les références des études qui les apportent. Il mentionne l'article du Soir qui relatait que la grippe avait tué 6000 personnes, alors que dans les statistiques de statbel, seuls 300 décès sont comptabilisés cette année : il aurait pu vérifier ce chiffre s'il était un vrai journaliste. Il impose l'idée que toutes ses infos sont des sornettes proférée dans l'intérêt de Big Pharma sur base d'une interview de péronne qui a été radié de l'ordre des médecins et interdit d'exercer notamment à cause de ses théories fumeuses sur la maladie de Lyme. Celle-ci serait une arme bactériologique de l'armée américaine hors de contrôle. Le même péronne qui a publié un pamphlet tiré à 80000 exemplaires vendus à 18€ dans une bonne librairie. Encore un qui a flairé le bon filon. A la fin de cette capsule, il fait référence au Pr. Rentier qui tenait des propos rassuristes juste avant la seconde vague. Elle a finalement plus ressemblé à un tsunami qu'à une vague. Petit détail de l'histoire. Bref, après ces quelques minutes d'audition, j'en ai déjà assez pour gâcher la soirée de la bande habituelle de crédules qui croient avoir de l'esprit critique et écrire un texte bien trop long. Autre petit détail, l'auteur avait déjà proposé un autre reportage "Malaria Business" qui dénonçait aussi Big pharma. On comprend mieux. Mais ce n'est pas un complot comme staquet aime à le répéter. staquet qui nous a donné ci-dessous un cours un peu long à propos du parfait manipulateur. Il a inventé une nouvelle espèce : après les sachants, les communiquants. A force de nous prendre pour des cruches, son propos devient vase.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko