Monfils craque, Paire dérape, Kyrgios au clash avec Djokovic, quatre Belges éliminés et des favoris à l’aise : 1ère journée animée à l’Open d’Australie (vidéos)

Open d’Australie
Open d’Australie - Reuters

Côté Belge, c’était la soupe à la grimace chez les quatre premiers représentants noir-jaune-rouge engagés et déjà tous éliminés. Kimmer Coppejans est sorti avec les honneurs en s’inclinant en 5 sets face au Tchèque Vesely. Greet Minnen n’avait pas grand chose à revendiquer face à la 9e mondiale Petra Kvitova et quittera l’Australie sur un 6-3, 6-4 respectable. Kirsten Flipkens est elle aussi tombée sur un gros morceau en se frottant à Venus Williams, victorieuse 7-5, 6-2. Enfin Ysaline Bonavenutre s’est inclinée contre Timea Babos après avoir emmené son adversaire au tie-break du premier set.

Mais c’est dans d’autres matches que cela a chauffé avec tout d’abord l’élimination de Gaël Monfils, battu en 5 sets par le modeste finlandais Ruusuvuori (ATP 86). Incapable de retrouver son niveau dans ce contexte, le Français s’est présenté au bord des larmes en conférence de presse.

«Je joue mal, je n’arrive pas à servir, je n’arrive pas à faire un coup droit, je fais des fautes, je suis 6 mètres derrière, je mets des bâches. Pourquoi? Je ne sais pas. Je ne me sens pas bien et ça se voit», a commenté Monfils.

Autre Français frustré du jour, Benoit Paire s’est lui fait terrasser en 4 sets par le Bulgare Gerasimov. Une élimination d’emblée à laquelle il a réagit vivement en attaquant ouvertement les organisateurs. « C’est bien beau leur tournoi, mais pour moi, je trouve que c’est de la merde, et ce qui s’est passé, c’est honteux », a-t-il lâché dans une interview au journal L’Equipe.

Le Français (29e joueur mondial) a ensuite critiqué vivement la gestion des cas de covid qui ont conduit de nombreux joueurs, dont lui, vers une quarantaine forcée.

Autre controverse du jour - qui en réalité n’est qu’une réponse du berger à la bergère - celle qui oppose Nick Kyrgios et Novak Djokovic. Après sa victoire au premier tour contre le Portugais Federico Silva, l’Australien a assenné un nouveau coup au Serbe qui avait récemment déclaré n’avoir « pas beaucoup de respect pour Kyrgios en dehors du court. »

« Novak est un grand joueur mais c’est un garçon très étrange. Ça serait plus logique qu’il dise qu’il ne me respecte pas sur le court. Je crois qu’en dehors du court, je me comporte bien, notamment pendant la pandémie. Je livrais de la nourriture aux gens qui ne pouvait pas se ravitailler. J’ai été très prudent, je ne voulais propager le virus à personne. Alors que lui a fait la fête torse nu en pleine pandémie… ».

Sur un plan purement sportif, on retiendra le superbe duel entre les deux étoiles montantes Denis Shapovalov (ATP 12) et Janik Sinner (ATP 36), remporté par le Canadien en 5 sets (3-6, 6-3, 6-2, 4-6, 6-4).

On soulignera les qualifications de Novak Djokovic, Stan Wawrinka, Dominik Thiem, Grigor Dimitrov, Pablo Carreno-Busta, Francis Tiafoe (en 3 sets) et Alexander Zverev (4 sets) chez les messieurs et celles de Serena Williams, Ina Swiatek, Naomi Osaka, Aryna Sabalenka et Simona Halep, toutes victorieuses en 2 sets.

Un beau spectacle auquel ont pu assister 17,922 personnes recensées dans les tribunes par l’Australian Open.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous