LN24 débarque sur Auvio: les journalistes de la RTBF s’inquiètent

Martin Buxant co-fondateur de LN24.
Martin Buxant co-fondateur de LN24. - Photo News

La société des journalistes (SDJ) de la RTBF s’inquiète de voir arriver les programmes de la chaîne d’information privée LN24 sur Auvio, la plateforme numérique du média public, selon une communication interne de la SDJ relayée par l’Echo lundi.

«Concurrence contreproductive»

Les programmes de LN24 seront progressivement diffusés sur Auvio à partir du printemps. De quoi entraîner, selon les journalistes du média public, «une confusion entre les contenus d’information du service public et ceux du média privé d’information en continu», mais aussi générer une «concurrence contreproductive» entre les deux rédactions, rapporte l’Echo.

La SDJ argumente par ailleurs que cela engagerait la responsabilité éditoriale du service public: «La RTBF pourrait effectivement, aux yeux du public, être considérée comme responsable de contenus d’information sur lesquels elle n’a pas de pouvoir de décision.»

Auvio, « une plateforme ouverte»

De son côté, l’administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot s’estime ravi d’accueillir LN24 sur Auvio, dont la vocation est pour lui «d’être une plateforme ouverte». «Cela ne remet nullement en cause l’indépendance éditoriale de chaque partenaire dont chaque contenu sera clairement identifié», a-t-il assuré.

Ce partenariat a pour but de renforcer l’offre «information» d’Auvio et de permettre à LN24 de toucher un public plus large, précise l’Echo.

Contactée par Belga, la présidente de la société des journalistes de la RTBF, Thi Diêm Quach, n’a pas souhaité commenter une note qui n’était pas destinée à l’extérieur de l’entreprise publique.

Sur le même sujet
Média
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous