Accueil Culture Cinéma

Une autre vision de la famille

Inspiré de sa propre expérience, Thomas Vinterberg, réalisateur de « Festen », signe avec « Kollektivet » un truculent et mélancolique portrait de la vie en communauté dans les années septante au Danemark

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

A 46 ans, le cinéaste danois cofondateur avec son compatriote Lars von Trier du Dogme 95, débarque dans la pièce de cet hôtel berlinois avec une énergie communicative. Passionné autant que passionnant, Thomas Vinterberg n’oublie pas d’être pertinent.

Lors de la traditionnelle conférence de presse, vous avez évoqué avec virulence la politique de votre pays en matière d’immigration suite à la proposition de confisquer les biens des demandeurs d’asile. Quel impact cet événement pourrait-il avoir sur votre cinéma ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs